Lexique technique
       
  Appui
Tout ce qui procure un soutien, par exemple Mur d'appui.
Arc boutant
C'est un arc rampant, qui partant d'un contrefort extérieur sur lequel il s'appuie, contre-bute la voûte en un point plus élevé.

Armatures
Tiges ou lames métalliques servant à soutenir, consolider, tenir ensemble les éléments d'une maçonnerie, d'une charpente, d'un vitrail…
Arc doubleau
C'est un arc positionné en doublure sous une voûte, et perpendiculairement au mur gouttereau (ou à l'axe de la nef).
Bas-côté
Nef latérale d'une église, de hauteur le plus souvent moindre que la nef principale. Ils sont généralement au nombre de deux, mais parfois il s'en trouve quatre et plus. On les désigne également sous le nom de collatéraux.
Chaînage
Pour relier entre elles des portions de murs ou de constructions ayant tendance à s'écarter, on utilise le procédé du chaînage qui consiste à relier les parties divergentes au moyen de longrines en bois ou de fers à crampons noyés dans l'épaisseur du mur.
Épure de Méry
Dessin géométrique et industriel réalisé à une échelle déterminée représentant le plan, la coupe, les détails d'une construction avec les cotes précisant les dimension.
Étai
Forte pièce de bois servant à soutenir provisoirement une construction (un mur par exemple) prête à s'effondrer.
L'étai est souvent oblique.
Extrados
Surface convexe et extérieure d'un claveau, d'un arc ou d'une voûte dans leur forme régulière. C'est l'opposé de la surface intérieure appelée Intrados.
Flèche
Pyramide en bois ou en pierre qui surmonte ordinairement un clocher et le termine. Parfois la flèche se dresse directement du toit.
Intrados
Surface intérieure, par conséquent concave, d'un claveau, d'un arc ou d'une voûte. C'est l'opposé de la surface extérieure appelée Extrados.
Longrine
Pièce de charpente longue et continue posée horizontalement sur le haut d'un mur qui sert de base à un comble.
Mur gouttereau
Mur qui porte les gouttières. C'est généralement le mur qui sépare l'intérieur du bas-côté de l'église et l'extérieur.
Nef
Vaisseau d'une église ; c'est la partie antérieure comprise entre la façade principale et le chœur. Les églises sont à une ou plusieurs nefs. A côté de la nef centrale, les nefs latérales se nomment les bas-côtés oucollatéraux. La nef transversale est appelée transept.
P.A.T.
Projet Architectural et Technique.
Pince en béton armé
Renforcement en béton armé permettant de reprendre les poussées au vide provenant des voûtes ou des arcs.
Portance des fondations
Capacité d'une fondation à prendre une certaine charge.
Poussée de voûte
Force exercée par la voûte sur l'extrados de celle-ci.
Mise sous cintre
Étaiement d'une voûte, d'une arcade ou d'un arc.
Modélisation aux éléments finis
Calculs informatique d'une structure.
Pile
Massif de maçonnerie, piliers supportant les arches d'un pont.
Reprise en sous-oeuvre
Réfection d'un mur en sous-œuvre, en prenant des précautions pour ne pas ébranler la construction que l'on "reprend".
Tirant
Toute pièce de bois ou de fer qui dans une construction est soumise à un effort de traction. Sous une arcade ou une voûte, les tirants servent à empêcher l'écartement des murs.
Transept
Nef transversale coupant la nef principale et donnant à l'église la forme d'une croix.
Travée
Une travée d'église est un espace compris entre deux arcs doubleaux consécutifs ou supports nettement définis.



Sources : Internet, Glossaire de termes techniques (Édition Zodiaque), Histoire de l'architecture (de Auguste Choisy)